A lire, à enregistrer et à méditer.

extrait de tchouang tseu le chant de l’univers