La fête du double yang ou du double neuf est une fête d’origine obscure remontant au moins à l’époque de la dynastie Han. à l’époque les célébrations auraient consisté à porter en ornement une branche de cornouiller (cornus officinalis 茱萸 zhūyú), à manger des « gateaux » à base de fleurs de la famille des astéracées (蓬 péng) et à boire de l’alcool de chrysanthème tous celà dans le but de prolonger la vie. (l’association à la longévité vient sans doute de l’homophonie entre 九九 jiujiu neuf neuf et  久久 jiujiu longtemps).
 C’est aujourd’hui l’occasion d’excursions en montagnes et de visites d’exposition florales, essentiellement de chrysanthèmes.
appelé aussi taqiu 踏秋 (faire un pas dans l’automne), ce jour marque l’entrée dans la période automnale, tout comme le troisième jour du troisième mois lunaire marque l’arrivée du printemps.