Premier mouvement de masse politico-religieux de la Chine, l’organisation révolutionnaire des Turbans jaunes (Huangjin), d’inspiration taoïste, contribua beaucoup, bien que noyée dans le sang, à l’établissement du taoïsme populaire et communautaire.