"Avec ses quatre yeux, il observa les traces des pattes des oiseaux pour faire les caractères d’écriture."
Personnage de légende, devin-scribe de l’empereur Jaune, Cang Jie était pourvu de deux paires d’yeux qui le rendaient capable de scruter les phénomènes et les choses au-delà des seules apparences. Le nom de Ju Song, greffier, ou annaliste, de l’empereur Jaune est souvent associé au sien, et tous deux ont été honorés comme les "Esprits des caractères d’écriture".

cang jie