Il est fort aisé de se défausser de ses responsabilités pour les rejeter sur le dos d’autrui. Il est commun d’entendre qu’un effort personnel ne changera pas le destin du monde, mais dans ce cas rien ne changera. Si une personne entre de le cercle vertueux, donnant l’exemple ou tout du moins s’abstient, non pas de faire le mal, mais de ne pas nuire à quiconque, pas plus à autrui qu’a la nature que finalement à soi même alors il y aurait un espoir. Mais faute de croire que les minuscules lueurs des bougies pourraient ensemble éclairer les ténèbres, personne n’en allume ou même pire souffle les flammes des autres. Si la sommes des bonnes volontés peuvent avoir des conséquences certaines, la sommes des mauvaises actions se traduit immanquablement par le monde que l’on connaît.
Et ces pauvres gens se plaignent, mais ne sont ils pas tous responsable de par leur implication indirecte ou par leur passivité?
Il y a sans doute certes une échelle des responsabilités, mais sans soldat inconscient au garde à vous, sans collabo, sans lâche, point de dictateur, point de massacre.
Ne vous cachez pas derrière votre lâcheté confortable d’esclave sans volonté ni idéal, volontairement soumis à un patron, à un chef quelconque. De quoi avez vous peur?
Milgram à montré comment un être peut se laisser aller jusqu’à tuer quelqu’un du moment qu’il n’est pas torturé par sa culpabilité car il n’a fait qu’a obéir à un ordre. Jusqu’où vous êtes prêt à aller pour faire partie du groupe, pour satisfaire les besoins artificiels qu’on a sollicité chez vous?
Bon nombre de gens se plaignent du gouvernement, mais même si on n’est pas vraiment en démocratie il y a bien des MILLIONS de crétins pour voter pour le ps ou l’ump. Les gens se plaignent des délocalisations mais sont bien content d’acheter des produits pas cher qui viennent de chine et d’ailleurs. Pourquoi ne pas payer un produit a sa juste valeur, pourquoi ne pas regarder l’étiquette? bêtise ou paresse?
Rien ne tombe du ciel, s’il n’y avait personne pour polluer il n’y aurait pas de pollution, s’il n’y avait personne pour croire qu’un belle pomme est naturelle et meilleure qu’une moins joli et pas calibré, ça irait mieux.
Comment les gens en viennent à accepter de manger des produits qui viennent du bout du monde, des cerises en hiver, des jolis fruits plein de pesticides? Lésine ou bêtise?
Au plus le pouvoir est grand, au plus la responsabilité est grande, je suis d’accord et à ce titre pendons les grands dirigeants haut et court, c’est quoi ces enfantillages, jeter des tomates, ou des chaussures? jusqu’à quand les gens vont ils se faire exploiter et avilir? enfin c’est leur problème, ils le méritent sans doute aussi, car s’il sont dans cette merde c’est qu’il y ont contribué et qu’il se sentent bien dans la chaleur rassurante du fumier.
Mais si une personne puissante est responsable le peuple est davantage responsable car plus puissant par son nombre, en tout cas s’il est uni.
Même et peut être surtout les petits employés contribuent à cette décadence, une caissière ou un employé de mc do fait ça pour vivre j’entends bien, et il sait que s’il ne prend pas l’emploi un autre le prendra, mais il donne raison au système, et en bonne vache va lui même à l’abattoir. Ainsi il accepte de faire parti du système, il est payé par l’entreprise et accepte de par le fait les agissement de celles ci, s’il n’est qu’un pion sans responsabilité comparable à celle du patron il est un maillon essentiel au rouage du système et il ne doit pas se plaindre s’il essuie les insultes des mécontents car il contribue à faire tourner le système vicié au lieu de le combattre.

Mais aujourd’hui que de désunion partout, et quand les gens se révoltent ils se battent entre eux au lieu d’aller chercher les vrais oligarques, comme les grands dirigeants doivent se gondoler de rire, il leur suffit de dire "on ne touchera les millions des parachutes dorés" et la foule les croit et se calme…

Personnellement j’aimerais n’être ni maître ni esclave et conscient de ne pouvoir sauver ce monde qui ne le mérite sans doute pas, je n’éprouverai non plus aucun plaisir à jouir des plaisir illusoires qu’offre cette société et contribuer par la même à sa déchéance. On pourrait résumer cela à "chacun son métier et les vaches seront bien gardés. Si tout le monde prennait soin de lui même, s’appliquait à devenir meilleur l’ensemble serait par conséquent meilleur. Vive le taoisme.
en voila assez pour ce soir, surtout que personne ne lira l’article, en fait ce n’est pas fait pour, je n’ai pas la prétention de changer le monde car je serais en contradiction avec ce que j’ai dis, juste de de me changer moi même; pas sûr que cela soit plus simple.  pour écrire un peu aussi, ça fait trop longtemps que je ne rédige plus rien en français.