ça devient lassant tous ces mensonges manipulations et exagérations aberrantes…
quand une maladie benigne qui tue moins que les crottes de chiens sur les trottoirs de paris
arrive à mobiliser l’attention des médias, et est à deux doigt de faire basculer les pays de
la planète dans l’état d’urgence (c’est à dire la dictature à visage découvert). on est en droit de
se poser des questions, surtout quand les labos sont dans le coups avec campagne de vaccination
à la clef, millards en poche et des têtes bien connu de criminels dans le lot comme rumsfeld…